Examen périodique universel de la Suisse

mercredi 24 avril 2013
par  C. Barbey
popularité : 0%

Le service civil est une alternative utile au service militaire obligatoire. Par contre, le droit à l’objection de conscience et à un service de remplacement, tels que garantis par la constitution, souffrent encore de lacunes suffisamment graves pour que le GSsA ait déposé une contribution (une sorte de plainte) devant le Conseil des Droits de l’Homme. Cette contribution a été analysée lors de l’« examen périodique universel » de la Suisse en octobre 2012, mais aucun Etat n’a voulu demander des comptes à la Suisse sur cette question. Nous on ne lâche pas : affaire à suivre !

Vous trouverez en annexe le texte de cette contribution qui explique en quelques mots les entraves actuelles à l’objection de conscience et qui propose 6 recommandations concrètes pour y remédier.

Le GSsA au Conseil des droits de l'Homme -  PDF - 214.9 ko
Le GSsA au Conseil des droits de l’Homme

Mise en ligne : Avril 2012


La permanence est ouverte le mardi de 12 à 14 heures au 026 925 80 66
Pour les urgences : 079 524 35 74, si besoin veuillez laisser un message.
Vous pouvez aussi nous joindre par courriel.

La permanence est gratuite le 1er quart d’heure. Le quart d’heure suivant coûte 30.-, sauf si vous remplissez notre formulaire d’évaluation. Puis dès la demi-heure, par 5 minutes 120.- de l’heure. Sur demande, mais sur demande seulement, le tarif peut être adapté à votre situation.


Commentaires