Ne pas faire l’armée !

lundi 24 novembre 2014
par  C. Barbey
popularité : 0%

Malgré les apparences, en Suisse comme partout, qui ne veut pas faire l’armée ne fait pas l’armée...
Il y a toutefois diverses façons de s’y prendre, que nous ne faisons ici qu’exposer.
Vos choix et possibilités ne dépendent que de vous.

Il y a trois façons principales de ne pas ou de ne plus faire l’armée

Passer au service civil.
Être déclaré inapte pour des raisons physiques, psychiques, sexuelles, juridiques ou autres (casier judiciaire, extrémisme, actes de violence).
Partir à l’étranger (lire la fin de l’article qui est ici) avant l’arrivée de tout ordre de marche, pour 12 mois au moins (faire une demande de congé pour l’étranger) et pour 6 ans au moins si l’on ne veut pas être réintégré à son retour (si le retour a lieu avant l’âge de 33 ans pour les soldats, plus tard pour les gradés).

Il existe deux autres moyens moins fréquents

Dépasser les limites d’âge pour le recrutement (fin de l’année de ses 25 ans) ou pour l’école de recrue (fin de l’année de ses 26 ans). Attention, il arrive que l’armée convoque quand même. Il faut alors contester la convocation.
Certaines professions sont exemptées, à certaines conditions, (services essentiels : secours, santé, transport, police, douanes, certaines administrations, certains ecclésiastiques, etc.). Habituellement, l’école de recrue doit avoir été faite et la fin d’un emploi dans ces branches entraîne la réintégration dans l’armée. Il faut faire la demande en coopération avec son employeur.

Il y a aussi deux possibilités annexes

Il est possible, mais rarement facile de repousser (reporter) une obligation militaire. Les conditions sont assez strictes.

Les doubles-nationaux ont parfois et selon les pays le droit de choisir, habituellement avant 19 ans, le pays dans lequel servir. Le fait de résider dans l’autre pays offre aussi des possibilités. Détails.

Pour d’autres informations sur le parcours militaire ou civil, l’article qui mène à tous les autres (en plus des liens déjà signalés ici).

Dernière mise à jour : 18.8.16


La permanence est ouverte le mardi de 12 à 14 heures au 026 925 80 66
Pour les urgences : 079 524 35 74, si besoin veuillez laisser un message.
Vous pouvez aussi nous joindre par courriel

.
La permanence est gratuite le 1er quart d’heure. Le quart d’heure suivant coûte 30.-, sauf si vous remplissez notre formulaire d’évaluation, ce qui vous vaut un rabais de 25.-. Puis dès la demi-heure, par 5 minutes 150.- de l’heure. Sur demande, mais sur demande seulement, le tarif peut être adapté à votre situation.


Commentaires