Réhabilitation des objecteurs de conscience

mardi 24 mars 2015
par  C. Barbey
popularité : 0%

Nous le demandions depuis longtemps, l’association des civilistes avait lancé une pétition en faveur de la réhabilitation des objecteurs de conscience. Nous n’avons pas connaissance de ses suites.

Les objecteurs de conscience qui ont été condamnés à des peines de prison avant la mise en vigueur de la loi sur le service civil (1996), ont tous vus leurs condamnations radiées du casier judiciaire (après 10 ans pour les peines de moins d’un an, après 15 ans pour les peines entre une année et cinq ans). Code pénal § 369.
Reste que le fait d’avoir été condamnés autrefois, lourdement, pour quelque chose qui est désormais non-seulement reconnu, accepté et entré dans les mœurs, mais qui donne lieu à un travail d’intérêt public très largement reconnu et valorisé, mérite si ce n’est une compensation, du moins une reconnaissance ou une réhabilitation morale.

Mise à jour 22.1.18


La permanence est ouverte le mardi de 12 à 14 heures au 026 925 80 66.
Pour les urgences : 079 524 35 74, si besoin veuillez laisser un message.
Vous pouvez aussi nous joindre par courriel.

Le 1er quart d’heure de consultation n’est pas facturé. Le tarif horaire de référence est de 160.- de l’heure (par 5 minutes). Sur demande, le tarif peut être adapté à votre situation. 25.- peuvent être déduit si vous remplissez notre formulaire d’évaluation.


Commentaires