Obligations professionnelles

mardi 5 mai 2015
par  C. Barbey
popularité : 0%

Tant pour le service civil que pour l’armée, il peut être difficile de concilier obligations professionnelles et obligations de servir.

Pour le service civil
Des aménagements sont possibles, en particulier si l’on est dans les délais et de bonne volonté. Comme vous choisissez en principe vos périodes vous-mêmes, cela facilite les choses, du moins pour les périodes courtes. Détails.
Pour les périodes longues, c’est beaucoup plus compliqué dans la mesure où il est beaucoup plus difficile de sortir du service civil que de l’armée. Il est toutefois possible de fractionner en deux. sur deux ans et dans le même organe d’affectation, la période longue. Certains organes d’affectation sont plus souples que d’autres sur les horaires ou vous utilisent à des périodes (le soir ou le w-e) permettant si ce n’est d’autres activités professionnelles pleines et entières, du moins un peu de temps pour elles.

Pour le service militaire
Il est possible d’obtenir des reports de cours pour raisons économiques, une fois ou deux. Notez que les commandants, à l’entrée en cours sont assez souvent plus compréhensifs que les chefs de section (les départements cantonaux). Au-delà de deux cours manqués, cela devient toujours plus difficile.
Pour les reports d’école, si les étudiants s’en sortent bien, pour raisons professionnelles, c’est aussi plus difficile. Détails.

C’est un problème, en particulier pour les jeunes entrepreneurs, qui ajoutent au stress d’avoir à gérer leur propre entreprise celui d’en être absent et finissent souvent par se faire réformer pour cette raison. Sans aller jusqu’à dire que c’est dommage pour l’armée qui perd là des gens très motivés et qualifiés, ce n’est certainement pas bon pour l’économie et la création d’entreprise.

Notez encore qu’il est interdit de licencier un civiliste ou un militaire en raison de son obligation de servir. Cela a pour conséquence que vous n’êtes pas juridiquement tenu d’annoncer à l’embauche un service civil ou militaire à venir. Ceci dit, le taire n’est pas très bon pour les rapports de confiance avec votre employeur. A vous de voir selon la situation. Base légale.

Mise à jour : 21.1.18


La permanence est ouverte le mardi de 12 à 14 heures au 026 925 80 66.
Pour les urgences : 079 524 35 74, si besoin veuillez laisser un message.
Vous pouvez aussi nous joindre par courriel.

Le 1er quart d’heure de consultation n’est pas facturé. Le tarif horaire de référence est de 160.- de l’heure (par 5 minutes). Sur demande, le tarif peut être adapté à votre situation. 25.- peuvent être déduit si vous remplissez notre formulaire d’évaluation.


Commentaires